avion de chasse et de ligne
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Description du Mirage 2000

Aller en bas 
AuteurMessage
fahrenheit
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Description du Mirage 2000   Jeu 23 Aoû - 21:18

Le Mirage 2000 :





Conception :



En 1972, l'Armée de l'Air française lance le programme ACF (Avion de Combat Futur) pour lequel elle demande un avion bi-réacteur Snecma M53 avec une aile fixe destiné à des missions de supériorité aérienne. Tout en préparant une réponse à cet appel d'offre, le constructeur Dassault Aviation lance dès l'année suivante, sur fonds privés, l'étude d'un avion monoréacteur à aile delta baptisé Delta 2000. Le 12 décembre 1975, le programme ACF est arrêté pour des questions de coûts et le gouvernement décide d'adopter à la place le projet du Delta 2000.

Quatre prototypes d'un avion de chasse monoplace (Mirage 2000C) sont commandés officiellement en 1976. Ils doivent être propulsés par un réacteur M53-2 de 7500 kg/p en attendant le M53-5 plus puissant (9000 kg/p) destiné aux avions de série. Le premier prototype fait son vol inaugural le 10 mars 1978. Le premier avion de série s'envole à son tour le 20 novembre 1982, équipé du réacteur M53-5, et les livraisons à l'Armée de l'Air française commencent l'année suivante. Les 37 premiers avions de séries sont livrés avec un radar RDM (Radar Doppler multimode) car la mise au point du radar RDI (Radar Doppler à Impulsions) s'avére difficile. Il faudra finalement attendre 1987 pour que soient livrés les premiers exemplaires enfin équipés du radar RDI, et qui reçoivent également un réacteur M53-P2 encore plus puissant (9700 kg/p). A la fin des années 1990, la mise à niveau de 37 Mirage 2000C au standard 2000-5 (radar RDY multimodes et multicibles, ajout de 4 points d'emports pour missiles MICA) permet de récupérer autant de radars RDI et de remettre à niveau les avions qui avaient été livrés avec le radar RDM.

Le prototype de la version biplace d'entrainement (Mirage 2000B), entièrement financé par des fonds propres de Dassault Aviation, fait son premier vol le 10 octobre 1980. Dès 1979, l'Armée de l'Air française avait commandé une version biplace destinée à l'assaut nucléaire et capable pour cela d'emporter le missile ASMP alors en développement. Désignée Mirage 2000N, elle dispose d'une structure renforcée pour voler à basse altitude et grande vitesse ainsi que d'un système de navigation et d'attaque basée sur le radar Antilope V dôté d'un mode suivi de terrain. Les canons ont été supprimés et les cônes d'entrée d'air sont désormais fixes, limitant la vitesse à Mach 1,5. Le siège arrière est occupé par un officier système d'armes. Le premier prototype du 2000N fit son vol inaugural le 3 février 1983 et la version fut mise en service en 1988. Les 31 premiers exemplaires ne pouvaient emporter que le missile ASMP mais les avions suivants (standard 2000N-K2) sont capables de missions conventionnelles avec un large éventail de bombes classiques, guidées par laser, anti-pistes ou bien des missiles anti-radar, anti-navire etc.

Une version dérivée du Mirage 2000N et destinée à l'assaut conventionnel est demandée à la fin des années 1980, suite aux retards du programme du Dassault Rafale. Initialement désigné Mirage 2000N' (à lire Mirage 2000N prime), le Mirage 2000D est capable de tirer par tout temps tous les armements en service dans l'Armée de l'Air française, ainsi que ceux à guidage laser et les nouveaux missiles Scalp et Apache. Tout comme le Mirage 2000N, il est équipé d'un radar Antilope V auquel s'ajoute système d'autoprotection perfectionné. Le prototype du 2000D fait son premier vol le 19 février 1991 et la version est mise en service en 1993



Engagements :


Octobre 1990 - Guerre du Golfe (1990-1991) : Douze Mirage 2000 RDI de la 5e escadre de chasse d’Orange sont déployés dans le cadre de missions de supériorité aérienne.
Guerre de Bosnie : un Mirage 2000N K2 de l’escadron 02.003 Champagne (capitaine Frédéric Chiffot et lieutenant José Souvignet) est d'ailleurs abattu le 30 août 1995 après avoir bombardé un objectif dans la région de Pale. Le pilote et son navigateur sont libérés le 12 décembre 1995.
Guerre du Kosovo
Guerre d'Afghanistan




Développement lié :

Mirage 4000



Aéronefs comparables :

General Dynamics F-16 Falcon
Mikoyan-Gourevitch MiG-29 Fulcrum
Mitsubishi F-2
JF-17 Thunder



]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Description du Mirage 2000
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le triangle de la Burle
» : le / à - type avion bizarre Un phénomène ovni troublant - Ville - Var (dép.83)
» Dassault Mirage 2000
» L'An 2000 et les Prophéties
» recherche description originale d'un château

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maverick & Fahrenheit :: Avion :: Avion de chasse-
Sauter vers: